Spirit RPG - Other Life
Connecte-toi ou inscris-toi vite pour incarner ton équidé et partir sur les traces de Spirit, l’Étalon des Plaines !

Spirit RPG - Other Life

« Galope à la poursuite d'un éclat de rêve, entend l'écho de la liberté, car ici, équidé du Cimarron, commence ta nouvelle vie... »
 

Partagez | 
 

 « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sahale
Fondatrice


Messages : 62
Points d'Expérience : 12
Date d'inscription : 14/08/2015
Localisation : Quelque part au fond de ton cœur...

Personnage
Rang : Dominant du Troupeau
Mon personnage :

MessageSujet: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Ven 29 Avr - 0:28




Solitude
Sahale


Le plus étrange, dans la Solitude, c'est qu'elle est infiniment belle. La Solitude est éternelle. Intemporelle, elle était là au commencement et sera là à la fin de ce monde. Elle s'étend à l'Univers entier, sans aucune limite. Et ce silence... Ce silence que brisent seuls les lointains chuchotements du vent et les murmures caressants des ruisseaux, qui nous réconfortent... Telles sont les berceuses de Mère Nature, et telle est la raison pour laquelle nous aimons tant ces quelques petits éclats de Solitude. Pour y trouver l'amour d'une Mère, les promesses de l'enfance et, enfin, un peu de tranquillité.
Mais, plus belle est la rose, plus redoutables sont les épines. Et sans doute les épines de la Solitude sont-elles la fleur elle-même. Après tout, n'est-ce pas cette même intemporalité, ce même silence qui ont poussé tant d'êtres au bord de la folie ? Ne vous fiez pas à sa douceur, c'est aussi une redoutable adversaire. Adorez-la. Faîtes-en une alliée. On ne peut parler de l'apprivoiser, car la Solitude est aussi libre qu'un mustang. Mais vivez-là sans lutter, apprenez à l'aimer, et alors elle sera votre protectrice.

Sahale cligna des yeux. Perdu dans la contemplation des Astres, il s'était laissé emporter par le cours de ses pensées. Le Loup s'ébroua et porta son regard luisant vers son harem, en contrebas de la Butte. Bientôt viendrait l'aube, et les rayons folâtrant du soleil doré. Mais, en cet instant qui semblait éternel, il n'y avait que le royaume de la Nuit. Empire d'ombres et d'obscurité, éveillant les instincts primaires de la peur, hérités de tant de générations observées par des yeux de prédateurs chaque soir.
Mais c'était son Empire, au Loup. C'était son regard qui perçait les ténèbres, c'était son souffle qui se perdait dans les brumes. Le Loup ne craignait pas la Nuit, pas plus que la Solitude. Il les chérissait.

Sahale descendit à la rencontre des siens. Gardien bienveillant, il s'aventura entre ses protégés encore ensommeillés, échangeant un regard, ou un petit signe silencieux pour saluer ceux qui s'éveillaient. Assuré qu'il y avait assez de guerriers hors du sommeil pour défendre la harde, le Loup s'éloigna silencieusement, ombre parmi les ombres, à la rencontre du moindre danger menaçant ses terres.



(c) PF

_________________

© Lineart : Greatalmightyqueen (DeviantArt) || Background : DreamWorks || Coloration : Sahale

Le Loup hurle en darkgoldenrod.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritrpg.forumactif.org
Blau
Nouveau Membre


Messages : 26
Points d'Expérience : 4
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 22
Localisation : In Canada

Personnage
Rang : Jeune
Mon personnage :

MessageSujet: Re: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Sam 30 Avr - 16:43

L'étalon gris dormait tranquillement quand qu'il attendis du bruit, il se réveille. Pour enfin regarder en silence le ciel de nuit et les autres de la harde qui dormaient. Je soupire et je souris une légère brune recouvrait tout d'un coup l'endroit. Blau ne pouvait plus dormire alors il aperçoit le chef de la harde, alors il le suit tranquillement, sans faire aucun bruit. Blau regarde le ciel et se demanda d'où pouvait provenir sont nom, c'était sûrement du a se ciel bleu de la nuit. Il regarde autour de lui et rwste tout de même sur ses gardes, au cas qu'un animal attaque le troupeau. Je restais tout de même a une bonne distance de lui pour ne pas le déranger, si'il voulait rester seul. Le vent fit valser sa crinière noire, il sourit alors pour ensuite regarder l'horizon en penssant a sont passé. Il savait qu'il devant passer à ml'avenir mais parfois durant ses nuits cela revenait le hanté.

Bonne nuit cher chef... Vous allez bien face a se magnifique moment de la nature sauvage...

Blau rwgarde ses marques blanches sur sa robe et celle-ci qui illuminent avec la lumière de cette Lune. Il se demandais se qu'il allait lui dire, décidément il ne le connaissait pas beaucoup, mais le jeune étalon voudrais bien le connaitre encore plus. Car il trouvait qu'ils se ressemblaient quand même beaucoup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.com
Sahale
Fondatrice


Messages : 62
Points d'Expérience : 12
Date d'inscription : 14/08/2015
Localisation : Quelque part au fond de ton cœur...

Personnage
Rang : Dominant du Troupeau
Mon personnage :

MessageSujet: Re: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Dim 1 Mai - 23:15




Solitude
Sahale


Le Loup vira vers le Lac. Ses eaux claires étaient si paisibles sous la lune, si brillantes et lisses. Et quelle beauté au lever du jour... Là-bas, il pourrait sans doute trouver un peu de tranquille beauté et de Solitude. Il revoyait déjà, comme dans un songe irréel, ses doux flots se troublant légèrement lorsqu'un poisson, tel une nymphe des eaux timide, frôlait le miroir qu'était leur surface. Ses oreilles frémissaient déjà du Silence nocturne et ses naseaux des effluves si pures et délicates. L'étalon redressa l'encolure, le coeur gonflé d'une doucereuse fierté, en songeant que c'était là ses terres, où il était Roi et plus encore. Il régnait sur ce petit éclat de terre, si beau et si convoité.

L'eau s'étira jusqu'à ses sabots, les caressant comme une salutation au maître des lieux. Il avança d'un pas de plus. Elle vint s'enrouler autour de ses antérieurs, dansant avec une grâce mystique en réfléchissant les rayons folâtrant de l'astre lunaire sur le Loup. Sahale ferma les yeux et emplit ses poumons des effluves de fraîcheur et de nuit. La brise tourna brusquement, lui portant le parfum d'un membre de sa harde, et il sut qu'il approchait. Blau. Le nom lui vint presque aussitôt. C'était l'un des jeunes de la harde, encore à mi-chemin entre le stade de poulain et son rang futur. Le Loup reporta son attention sur la douce mélodie du Silence et la valse mystérieuse de la Nuit. Ses terres... Il esquissa un sourire doux et protecteur. Personne ne lui enlèverait jamais ses terres...

« Bonne nuit cher chef... Vous allez bien, face a ce magnifique moment de la nature sauvage ? »

Blau. L'étalon avait entendu le léger frémissement de l'herbe lorsqu'il s'était arrêté, et ne fut pas surpris de l'entendre parler. Le pie se tenait tout de même à distance respectueuse, n'osant sans doute pas s'approcher sans permission d'un aîné, et qui plus est d'un Chef se tenant seul.

« Magnifique moment... murmurait-il, les yeux mi-clos, fixés sur l'horizon, les oreilles pointées en avant. Il cillait et se tournait calmement vers le jeune, le fixant de son regard de loup insoutenable et menaçant. C'est vrai, par une nuit si paisible, et sous ces astres semblant si proches, les instants précédant l'aube sont magnifiques. »

Le Loup invita son cadet à s'approcher d'un signe de tête. Il tourna de nouveau son regard vers le lointain. Tandis qu'il s'attardait sur la sensation de l'onde fraîche semblable à une rivière de diamants contre ses membres, ses épais fanons dansaient autour de ses sabots.
Sahale avança encore d'un pas, puis d'un autre, sa masse musculeuse plongeant dans l'eau si pure. Paisible tableau d'un splendide étalon aussi calme que la Nuit, attiré comme irrésistiblement par cette eau luisante. A cet instant, on se demandait bien comment on pouvait craindre ce tranquille colosse, comment il pouvait pousser à la folie d'un simple regard. Pourtant, ne vous a-t-on jamais dit de vous méfier des eaux immobiles ? Qui sait ce qu'elle cachent au fond de leur âme cristalline...



(c) PF

_________________

© Lineart : Greatalmightyqueen (DeviantArt) || Background : DreamWorks || Coloration : Sahale

Le Loup hurle en darkgoldenrod.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritrpg.forumactif.org
Écho
Nouveau Membre


Messages : 20
Points d'Expérience : 3
Date d'inscription : 14/03/2016
Age : 13
Localisation :

Personnage
Rang : Vagabonde
Mon personnage :

MessageSujet: Re: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Jeu 5 Mai - 14:12

La noble jument allait rejoindre le troupeau pour quelques temps. Elle se mis à galoper, étant presser d'arriver. Et sauta par dessus un tronc d'arbre en travers de son chemin. Écho henni. Elle sentait qu'elle n'était pas loin de son troupeau. Son troupeau … elle était fière qu'ils l'acceptent malgré ses besoin de faire comme les solitaires. Elle s'arrêta et leva la tête vers les étoiles. Elle compris.
Écho allait arriver au lieu où les membres dormaient et avait vu Blau partir discrètement. Sans réfléchir, Écho décida de le suivre, elle s'avança entre les arbres et les buissons. Au bout d'un petit moment, elle avait entendu des voix et reconnu celle de son chef et de Blau. Elle s'incrusta dans la conversation en s'avançant et déclarant : Salut à vous, me voilà de retour pour quelques temps ! en baissant légèrement l'encolure, en signe de respect et pour saluer les deux mâles … Mais son chef s'était déjà glissé dans l'eau. Écho des montagnes se tourna vers Blau et lui dit : Alors, que se passe-t-il  de neuf dans le clan ?Elle planta alors, ses yeux dans les siens. Des yeux magnifiques et merveilleux qui étincelait comme des étoiles du ciel, la nuit.

_________________

(c) Lineart by Dakaree [Deviantart]
(c) Coloration par Sahale
(c) Background by DreamWorks


Dernière édition par Écho le Dim 8 Mai - 20:35, édité 1 fois (Raison : En espérant que c'est mieux ! ;))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blau
Nouveau Membre


Messages : 26
Points d'Expérience : 4
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 22
Localisation : In Canada

Personnage
Rang : Jeune
Mon personnage :

MessageSujet: Re: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Sam 7 Mai - 4:27

Oui il avait raison, je m'approche et je le regarde s'enduire dans l'eau, je savais que cela était dangeureux. Surtout dans un eau calme comme cela, même si j'avais le goût je n'irais pas. Je regarde un moment le ciel et je souris, quand soudainement une autre voix dechira le moment de silence, je me retourne pour ensuite regarder la jument. Elle ne pouvais pas faire moins de bruit que cela, j'étais bien avec nôtre chef. Bien le troupeau dormais en se moment mais bon j'imagine qu'il allait très bien en se moment, enfin a ma connaissence. A moins qu'il se fasse attaquer bientôt ou je ne sais quoi, je m'approche de l'eau et je bue au moins dans celui-ci. Pour ensuite me reculer et lever légèrement mon encolure pour enfin garder un oeil sur le chef.

Oui vous avez raison... Pour vous chère jument il va sûrement bien...


Je soupire d'aise pour ensuite regarder attentivement la Lune et repenser a mon passé, je baisse un moment le regard. Pour ensuite ébroué la longue crinière noire, je marche tranquillement tout en restant proche d'eux. Je profitais tranquillement du moment de silence de la nature sauvage, se que je n'avais pas vraiment vécue dans le passé. Je la trouvais vraiment bizarre cette jument elle était dans le troupeau et elle demandais cela. Jattendis sa réponse après quelques temps je décidais d'aller dans l'eau mais moi je restais prudent. Même si cette endroit me fis rêver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.com
Sahale
Fondatrice


Messages : 62
Points d'Expérience : 12
Date d'inscription : 14/08/2015
Localisation : Quelque part au fond de ton cœur...

Personnage
Rang : Dominant du Troupeau
Mon personnage :

MessageSujet: Re: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Dim 8 Mai - 17:29




Solitude
Sahale - Blau - Echo


Un nouveau parfum ne tarda pas à se joindre à celui de Blau. Une senteur chaude et féminine, mêlant celle du Troupeau à tant d'autres, venues de chaque recoin du Cimarron. Une vagabonde. Le Loup l'identifia aussi rapidement qu'elle fut venue. Echo. La rouquine aux yeux pétillants qu'il n'avait guère eut le temps de connaître à cause de ses nombreuses absences et ses vas-et-viens de vagabonde. Il ne se retourna pas, une nouvelle fois, fasciné intérieurement par la beauté des terres dont il était le seigneur, et extérieurement aussi paisible que la Nuit elle-même.

« Salut à vous, me voilà de retour pour quelques temps ! Elle marqua une brève pause et reprit , sa voix plus ténue, comme si elle s'était tournée et s'adressait à Blau. Alors, comment va le troupeau ? »

Il n'y eut pas d'abord de réponse. Le chef laissait à son cadet le soin de répondre à la Vagabonde, puisque la question était dirigée vers lui.

« Oui, vous avez raison... Pour vous, chère jument, il va sûrement bien... »

Le gris soupira, puis se laissa aller à marcher un peu de long en large, avant de plonger les membres dans l'eau du lac. Sahale ferma un bref instant les yeux avant de se tourner vers Echo.

« Salutations, Echo. Cela fait longtemps que nous ne vous avons plus vu parmi nous. Comptez-vous rester quelques jours ? »



(c) PF

Hors RP :
 

_________________

© Lineart : Greatalmightyqueen (DeviantArt) || Background : DreamWorks || Coloration : Sahale

Le Loup hurle en darkgoldenrod.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritrpg.forumactif.org
Écho
Nouveau Membre


Messages : 20
Points d'Expérience : 3
Date d'inscription : 14/03/2016
Age : 13
Localisation :

Personnage
Rang : Vagabonde
Mon personnage :

MessageSujet: Re: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Lun 9 Mai - 18:45

Écho des montagnes, la belle jument rousse, se tourna vers son chef et lui dit :

Je souhaiterai rester quelques jours, en effet … J'espère ne pas vous déranger.

Puis elle se tourna vers Blau et déclara :

Je ne suis pas présente souvent parmi vous … Certes. Et tu te demandes pourquoi je fais partie du troupeau. Pourquoi je ne suis pas solitaire. Je suis solitaire. Je suis du troupeau … et fière de l'être ! J'ai un cœur de solitaire et une âme de troupeau. Je suis vagabonde. Je ressens le besoin d'être seule mais je vous appartient, je suis attaché à vous.
Quand, je suis avec vous, mon âme part ailleurs. Mon âme solitaire.
Quand, je suis loin de vous, vous me manquez. Côté du troupeau.


Ayant fini son discours, la jeune jument attendu patiemment la réponse.  Pendant ce temps, son esprit galopait vers d'autres horizons … Elle pensait déjà à ce qu'elle ferait lorsqu'elle repartirait : elle irai jusqu'à la plaine enneigé des terres neutres, pour en donner des nouvelles au troupeau. À SON troupeau. Elle la sillonnerait de long en large. De large en travers. Elle irai à la plaine de glace, la cascade aux ours, le petit lac et les montagnes … elle en rêvait déjà !
Elle secouât légèrement l'encolure pour chasser ces idées. Pourquoi n'arrivait t'elle pas à ce conscentrer dans une discussion ? Elle leva la tête vers les étoiles. Elle comprit.

_________________

(c) Lineart by Dakaree [Deviantart]
(c) Coloration par Sahale
(c) Background by DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blau
Nouveau Membre


Messages : 26
Points d'Expérience : 4
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 22
Localisation : In Canada

Personnage
Rang : Jeune
Mon personnage :

MessageSujet: Re: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Mer 11 Mai - 1:25

J'écoute attentivement les paroles de celle-ci elle était vraiment chanseuse cette jument, moi aussi jaimerais faire comme elle un jour. Même si je l'avais vécue partiellement dans mon terrible passée, mais je devais consacré mon temps pour le moment au troupeau de Sahale. Je devais apprendre aussi car j'étais encore jeune au yeux des autres autour. Je regarde un moment ses étoiles et cette Lune quand soudainement, une grosse masse viens mordremon flanc en sautant. Je me débats de toutes mes forces, quand je tombe tout d'un coup dans l'eau j'hennie pour ensuite sortir difficilement.

Je me couche sur le côté pour enfin respirer rapidement, j'étais en douleur ont pouvais le voir très bien. Il fallait que la nature s'acharne sur moi à nouveau. J'avais déjà une grosse boiterie au membre postérieur gauche, il na fallais pas non plus que jaille un autre problème. Si les autres m'auraient vie ils saurrais dit bon les jeunes étalons insouciant, se que je n'étais pas habituellement. Je secou violement ma queue et ma crinière pour enfin me relever tranquillement.

Jaimerais bien venir avec vous voir se monde un jour...Chef je vous conseille de ne plus aller là dedans comme vous avez pue voir. Inquiéter vous pas pour moi j'ai vécu bien pire que cela...Oui bien pire...Chef vous croyez que je suis un bon jeune cheval pour le troupeau malgré mon handicap et bon mon presque inexpérience?

Je regarde les deux pour ensuite attendre leurs réponses, je regarde de même la blessure que cette chose m'avais faite. Enfinje marche un peut sutour pour essyer de teouver quelques chose pour mettre sur cela, si je voulais que cela guérie enfin si cela n'était pas trop profond. J'en savais presque rien car il faisait vraiment noire et ont voyais rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.com
Sahale
Fondatrice


Messages : 62
Points d'Expérience : 12
Date d'inscription : 14/08/2015
Localisation : Quelque part au fond de ton cœur...

Personnage
Rang : Dominant du Troupeau
Mon personnage :

MessageSujet: Re: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Lun 30 Mai - 18:43




Solitude
Sahale - Blau - Echo


« Je souhaiterai rester quelques jours, en effet … J'espère ne pas vous déranger. »

J'acquiesçais en silence, et détournais de nouveau le regard vers l'infime clapotis du Lac, toujours s'agitant en une danse hypnotique au clair de lune, lorsque la rouquine se tourna vers Blau.

« Je ne suis pas présente souvent parmi vous … Certes. Et tu te demandes pourquoi je fais partie du troupeau. Pourquoi je ne suis pas solitaire. Je suis solitaire. Je suis du troupeau … et fière de l'être ! J'ai un cœur de solitaire et une âme de troupeau. Je suis vagabonde. Je ressens le besoin d'être seule mais je vous appartient, je suis attaché à vous.
Quand, je suis avec vous, mon âme part ailleurs. Mon âme solitaire.
Quand, je suis loin de vous, vous me manquez. Côté du troupeau.
»

Le Loup, qui n'avait pas particulièrement prêté attention aux explications de la jument, tourna vivement la tête. Un remous plus fort dans l'eau, suivit d'un léger bruit de vaguelette, l'avait avertit de ce qui arrivait droit sur Blau. Mais il n'eut que le temps de voir un gros poisson aux écailles luisantes d'argent sous l'éclat lunaire qui percutait le flanc du gris.
Le jeune chuta, dans un énorme vacarme d'éclaboussures, aspergeant les alentours de milliers de petits diamants d'onde cristalline. Il se redressa aussitôt et se traîna comme il le put jusqu'à la rive, où il se laissa tomber.

Le chef, soucieux de la protection de son harem, bondit dans l'eau jusqu'à apercevoir le reflet fugace des écailles du coupable, et d'un adroit coup de sabot, l'assomma avant de l'envoyer dans les airs. Il retomba sur la rive où il demeura inerte. La menace écartée, je m'approchais de Blau pour m'assurer qu'il n'était pas trop blessé. Mais celui-ci se relevait déjà en s'ébrouant, et le Loup eut tout le loisir d'admirer l'animal aquatique, de bonne taille, dont les nageoires étaient terminées en pointes aussi affutées que des épines d’acacia.

« J'aimerais bien venir avec vous, voir ce monde un jour... Chef, je vous conseille de ne plus aller là dedans, comme vous avez pu voir. Ne vous inquiétez pas pour moi, j'ai vécu bien pire que cela... Oui, bien pire...
Chef, vous croyez que je suis un bon jeune cheval pour le troupeau malgré mon handicap et ma presque inexpérience?
»

Je penchais la tête en regardant le jeune, amusé. Comme tous les poulains de son âge, Blau semblait renfermer d'innombrables questions.

« Ne me dis pas que tu as peur des poissons, Blau ! Mon pauvre, il a fallut que tu te trouves à cet endroit précis et à cet instant pour te faire blesser par un poisson trop insouciant... Concernant ta question, tout dépend de la voie que tu emprunteras. Tu es encore bien jeune, et ton avenir est incertain. Mais si tu reste loyal du bout des oreilles au dernier crin de ta queue, si tu travailles dur et que tu agis avec intelligence, sans doute feras-tu un excellent élément dans le futur. »

Blau commença à se contorsionner pour voir sa plaie. Je m'avançais, le regard chaleureux, et jetais un œil à son flanc. Un filet de sang en découlait, mais à l'odeur, je compris que la blessure en elle-même n'était pas bien grave. Les aiguilles du poisson n'étaient pas entrées profondément dans sa chair.



(c) PF

Hors RP :
 

_________________

© Lineart : Greatalmightyqueen (DeviantArt) || Background : DreamWorks || Coloration : Sahale

Le Loup hurle en darkgoldenrod.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritrpg.forumactif.org
Écho
Nouveau Membre


Messages : 20
Points d'Expérience : 3
Date d'inscription : 14/03/2016
Age : 13
Localisation :

Personnage
Rang : Vagabonde
Mon personnage :

MessageSujet: Re: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Lun 29 Aoû - 14:37

Écho sursauta, le hennissement de Blau l'avait sorti de ses pensées. La vagabonde s'approcha du jeune mâle et demanda : Ça va ? Puis, elle se pencha, d'un air expert, sur lui. Elle ne voyait pas la blessure à cause du noir. D'ailleurs, pourquoi faisait-t-il aussi noir, alors, qu'avant que la masse attaque Blau, la lune nimbait l'herbe verte d'une teinte argenté ? Elle leva la tête vers la lune mais où était-elle ? Il lui vînt à penser qu'un nuage était entrain de passer devant la lune … Mais la voix de Blau la tira de ses pensées :
Jaimerais bien venir avec vous voir se monde un jour...Chef je vous conseille de ne plus aller là dedans comme vous avez pue voir. Inquiéter vous pas pour moi j'ai vécu bien pire que cela...Oui bien pire...Chef vous croyez que je suis un bon jeune cheval pour le troupeau malgré mon handicap et bon mon presque inexpérience?

La rouquine écouta la réponse du Loup :
Ne me dis pas que tu as peur des poissons, Blau ! Mon pauvre, il a fallut que tu te trouves à cet endroit précis et à cet instant pour te faire blesser par un poisson trop insouciant... Concernant ta question, tout dépend de la voie que tu emprunteras. Tu es encore bien jeune, et ton avenir est incertain. Mais si tu reste loyal du bout des oreilles au dernier crin de ta queue, si tu travailles dur et que tu agis avec intelligence, sans doute feras-tu un excellent élément dans le futur.

La jument eu un petit temps de réflexion et un long moment d'hésitation, en effet elle était déchirée entre respecter son avis où celui de son chef qu'elle pouvait facilement deviner, mais elle vint à la conclusion qu'elle était libre, libre de donner son avis,  avant de déclarer :
J'accepte que tu m'accompagnes cet fois. Elle se tourna vers son chef. Mais je souhaiterai ne pas avoir, à chaque fois, quelqu'un qui m'accompagne. Elle planta son regard dans celui du jeune cheval. J'accepte uniquement pour t'aider. Mais il faut que, toi, tu acceptes le faite que je suis vagabonde et qu'à certains moments nous soyons séparé. Je serais ton guide dans l'univers de la solitude et toi, tu seras le mien, aussi. Oui, tu ne t'en doutais pas. Pas vrai ? Tu as des choses à m'apprendre. Ne me demande pas quoi. Pourquoi ? Parce que je ne le sais pas. Nous le saurons au moment venu.
Mais, pour venir il te faut l'accord de notre chef, Sahale.


La jument leva la tête vers le ciel. Un ciel plus noir que l'encre. Plus sombre que le cœur du pire des Hommes. Plus attirant qu'être seul car on ne pouvait être plus seul que  là-bas. Elle comprit.

_________________

(c) Lineart by Dakaree [Deviantart]
(c) Coloration par Sahale
(c) Background by DreamWorks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blau
Nouveau Membre


Messages : 26
Points d'Expérience : 4
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 22
Localisation : In Canada

Personnage
Rang : Jeune
Mon personnage :

MessageSujet: Re: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Mar 30 Aoû - 6:07


Je m'arrête de marcher et j'écoute cette jument, solitaire cela est très pénible, mais elle semble bien le vivre. Mais oui au moins elle nous appartenait je trouvais tout cela assez spécial mais bon, chacun sa vie après tout. Je regarde le chef et je sursaute a ses paroles et je recule légèrement* moi avoir peur des poissons non?* Mais oui il a fallut que cela se passe. Oui il avait raison tout dépendra de tout cela et mon avenir est encore incertain.

Moi qui pensais le contraire mais bon fallait t'il avoir d'autres paroles pour avoir finalement pas raison. Mais il fallait que je continue et que je reste fort et que j'agis avec intelligence. Oui dans le futur j'allais surement faire un von cheval de troupeau, cela j'étais convaincus. Je vais alors entre les deux et je les regardes pour ensuite fixer le ciel et je soupire.

Oui tu as bien raison chef... Mais non j'ai hum juste faite le saut. Quand ta toi belle jument et bien, tu as l'aire d'aimer cette vie malgré tout cela, même si c'est parfois difficile, je peut comprendre cela... Mais il faut toujours rester fort et ne surtout pas tomber, car ont peut le payer très cher après.Parfait j'accepte cela et oui il faut sont accord. Sahale vous êtes d'accord?

Je baisse le regard, pour ensuite brouter quelques brins d'herbe et je regarde ensuite le troupeau au loin. Le jour allait sûrement bientôt arriver, et alors la vie allait reprendre sont cours au seins de la harde. Alors cela voulais dire aussi les danger allaient faire à nouveau leurs apparitions, même si ont n'étais pas en sécurité la nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »   Aujourd'hui à 17:05

Revenir en haut Aller en bas
 
« Ô douce solitude, qui nous égare dans ses méandres. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faites nous rire !!!
» Séjour magique entre nous
» "C'est nous qui passons pendant ce temps là" [Kant]
» Mes attractions préférées
» Coup de Foudre.... et caprices.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit RPG - Other Life :: 3. Zone RPG :: Terres du Troupeau :: La Vallée Sauvage-
Sauter vers: